Navigation

Poulidor du ski féminin, Wendy Holdener une 16e fois deuxième

Ce contenu a été publié le 12 janvier 2020 - 12:18
(Keystone-ATS)

Wendy Holdener a dû se contenter de la deuxième place lors du combiné de Coupe du monde à Zauchensee. La Schwytzoise a été battue de 0''15 par l'Italienne Federica Brignone.

Et encore raté. Wendy Holdener a pour la 16e fois de sa carrière pris la deuxième place d'une épreuve de Coupe du monde. La double championne du monde de la discipline était dans une position presque parfaite à l'issue du Super-G (3e à 0''50 de Brignone), mais elle n'a pu reprendre que 0''35 à la Valdôtaine sur la manche de slalom.

La skieuse d'Unteriberg a connu une mise en action délicate dans sa discipline de prédilection. Et bien qu'elle soit revenue sur le bas et qu'elle ait terminé avec le meilleur temps de manche, le retard accumulé dans la partie sommitale fut rédhibitoire.

Mais tout le mérite revient à Federica Brignone qui signe la douzième victoire de sa carrière, la quatrième en combiné. Victorieuse à trois reprises à Crans-Montana, la Transalpine prouve qu'il n'y a pas que sur la piste du Mont Lachaux qu'elle sait s'exprimer. Marta Bassino complète le podium à 0''82.

La frustration de la Schwytzoise est d'autant plus grande que Michelle Gisin, Petra Vlhova et Mikaela Shiffrin n'ont pas terminé un Super-G qui a fait pas mal de dégâts et enlevé une bonne partie du suspense à l'occasion du slalom. Surtout que la FIS a décidé de lancer les filles dans l'ordre de l'arrivée du Super-G. Avec Brignone en tête au sortir de l'épreuve de vitesse et Wendy Holdener au 3e rang provisoire, il était évident que le podium serait connu très rapidement.

Jolie 7e place pour la Nidwaldienne de 23 ans Nathalie Groebli qui réalise le meilleur résultat de sa carrière.

Le Cirque blanc féminin va rester dans la région et mettre le cap sur Flachau pour un slalom nocturne mardi soir.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article