Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La classe moyenne en Suisse "va très bien", mais elle décline, selon une étude d'Avenir Suisse présentée vendredi à Zurich. La croissance des revenus de la classe moyenne a été plus faible que celle des bas et hauts salaires.

Les salaires les plus élevés et les plus bas ont progressé de 10 à 15% depuis 1994. Pour la même période, la hausse des salaires de la classe moyenne n'a été que de 6 à 8%. Malgré une progression des revenus, la classe moyenne a rétrogradé.

Pour les auteurs de l'étude Sandro Favre, Reto Föllmi et Josef Zweimüller des universités de Zurich et St-Gall, la cause du déclin de la classe moyenne repose sur deux facteurs: les qualifications professionnelles et la redistribution étatique.

Qualifications

En matière de qualifications, les exigences ont augmenté aux deux extrémités de l'échelle alors qu'elles se sont réduites au niveau intermédiaire. Un apprentissage professionnel n'est plus la garantie pour s'assurer une place dans la classe moyenne.

En ce qui concerne la redistribution étatique, elle va des classes les plus élevées vers les classes les plus basses. Pour la classe moyenne, la redistribution "est un jeu à somme nulle". Elle se rapproche donc des classes inférieures et son ascension vers la classe supérieure est rendue difficile.

Crise économique

Au niveau international, les classes moyennes de nombreux pays européens et des Etats-Unis ont souffert ces dernières années des effets de la crise économique. Cet aspect contribue aussi au "malaise" des classes moyennes occidentales et suisse.

Pour les auteurs de l'étude, appartiennent à la classe moyenne les personnes seules disposant d'un revenu brut de 45'000 à 100'000 francs, les couples sans enfants avec un revenu brut de 67'000 à 150'000 francs et les couples avec deux enfants de moins de 14 ans avec un revenu brut de 94'000 à 209'000 francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS