Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les différences salariales entre hommes et femmes seraient surtout dues à des décisions individuelles, estime Avenir Suisse. Le groupe de réflexion libéral cite l'inclination des femmes au temps partiel et un intérêt moindre pour les professions techniques.

Le marché du travail et les employeurs ne discriminent pas les femmes, selon la dernière publication d'Avenir Suisse "Parité salariale: le marché du travail n'est pas défaillant", présentée mercredi aux médias. Ceci même si les femmes ont un salaire moyen de 19% inférieur à celui des hommes.

L'étude révèle que les différences sont plus criantes entre les mères et les pères. C'est pourquoi le laboratoire du libéralisme économique Avenir Suisse préconise le passage à l'imposition individuelle optionnelle, des règlements moins contraignants pour l'accueil extrafamilial des enfants et le congé parental flexible.

Ces mesures permettraient de viser l'égalité salariale en favorisant l'égalité des chances, selon Avenir Suisse, qui est soutenu par plus de cent entreprises et personnalités suisses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS