Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour aller à Pomme de terre ? Changez à Apéro sans passer par Tweet. Voilà comment la RATP a rebaptisé vendredi trois stations du métro parisien, mais également dix autres, parmi lesquelles Quatre-Septembre, devenue Premier Avril.

La Régie des transports parisiens a décidé de pêcher le poisson d'avril à la ligne en renommant par exemple la station Crimée Châtiment. Monceau est changé en Ma Pelle, Saint-Jacques transformé en Coquille et Pyrénées en Alpes - "dans un souci d'équilibre dans la promotion des chaînes de montagne françaises".

"Après plus de 80 ans de promotion des Pyrénées, ouverture aujourd'hui de la station Alpes", précise l'entreprise dans un communiqué. "Le prochain changement est déjà voté. La station Alpes deviendra Station Jura en 2096", ajoute-t-elle. Le nom de la station Anvers se lit par ailleurs à l'envers.

Plus sérieusement, la RATP rappelle à cette occasion qu'une cinquantaine de stations ont changé de nom en un peu plus d'un siècle d'histoire, Pierre Curie devenant Pierre et Marie Curie ou Saint-Mandé, Picpus.

En revanche, Parmentier - du nom de l'agronome français qui a promu la "Pomme de terre" -, Opéra ("Apéro") et Télégraphe ("#Tweet") devraient rapidement retrouver leur appellation d'origine.

ATS