Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pour le gouvernement jurassien, il s'agit d'une décision politique

Le président du gouvernement jurassien David Eray estime que la décision rendue est à charge.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le gouvernement jurassien prend acte de la décision de la préfète et pointe une décision politique. "C'est un jour sombre pour Moutier et le Jura", a déclaré David Eray, président du gouvernement.

Le gouvernement manifeste son incompréhension face à cette décision. "Le vote du 18 juin 2017 a été l'un des plus surveillés de l'histoire", a rappelé le ministre jurassien lundi.

Le gouvernement jurassien pointe de très nombreuses considérations politiques dans l'argumentaire déployé par la préfète. Selon lui, il s'agit d'une décision à charge.

David Eray a ajouté que, selon la loi bernoise, la préfète peut recevoir des instructions contraignantes du Conseil-exécutif bernois. Le ministre s'étonne que la Préfecture ait mis 16 mois pour, au final, rendre une décision "si contestable" et pointe un manque de preuves.

Les griefs ont été retenus "à charge" et les possibles doutes ont chaque fois été analysés en faveur des recourants. Le gouvernement jurassien ne va pas, malgré "sa grande déception", lâcher les bras et continuer à se battre pour l'avenir de Moutier dans le Jura.

Hôpital de Moutier: calendrier pas modifié

Alors que le vote du 18 juin 2017 devait amener à la clôture de la Question jurassienne, la décision rendue ce jour, la relance. Le gouvernement jurassien continue néanmoins à garder sa confiance envers ses homologues bernois et va continuer à travailler avec eux. "La tripartite avec la Confédération va se poursuivre", a ajouté David Eray.

Interrogé sur l'avenir de l'hôpital de Moutier, le ministre en charge de la Santé Jacques Gerber a expliqué que le groupe de travail entre les deux cantons allait continuer ses travaux et que le calendrier n'était pas modifié pour l'heure.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.