Le Forum économique mondial (WEF) "a atteint ses limites", a affirmé vendredi le maire de Davos (GR), Tarzisius Caviezel. L'événement ne peut plus continuer à grandir, mais doit devenir "tendanciellement plus petit".

Lors d'une conférence de presse, l'édile communal a mis en cause les "parasites", ces organisations et entreprises qui n'ont rien à voir avec le Forum, mais qui louent de nombreux locaux dans la station.

Dans un entretien accordé jeudi à l'ats, un membre de la direction du WEF, Alois Zwinggi, avait déjà dénoncé cet "écosystème sur lequel nous n'avons aucun contrôle". Selon lui, le phénomène a augmenté ces dernières années.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.