Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Boire son thé froid augmente la dépense énergétique tout en ménageant le système cardiovasculaire, selon cette étude (archives).

Keystone/KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY

(sda-ats)

Pour perdre des calories, mieux vaut boire son thé froid. C'est la conclusion d'une étude de chercheurs de l’Université de Fribourg (UNIFR), qui montre également que cela ménage le coeur.

Pour brûler des graisses et aider à perdre du poids, diverses études préconisent de boire du thé. Une équipe du Laboratoire de physiologie intégrative cardiovasculaire et métabolique de l'UNIFR a voulu en avoir le coeur net: elle a comparé les réactions de jeunes adultes à un thé préparé à partir de feuilles de Yerba Maté (Ilex paraguariensis), un breuvage naturellement caféiné très populaire en Amérique du Sud.

Les participants - douze hommes et onze femmes en bonne santé âgés en moyenne de 24 ans - ont bu un demi-litre de ce thé non-sucré, lors de deux sessions séparées d'au moins deux jours et dans un ordre aléatoire. La boisson devait être ingérée en l’espace de 5 minutes et était tempérée soit à 3 degrés, soit à 55 degrés.

Pendant les 90 minutes qui suivaient l’ingestion du thé, de nombreuses variables ont été mesurées en continu, dont la pression artérielle, la fréquence cardiaque, le débit sanguin pompé par le cœur, ainsi que la consommation d’oxygène et l’oxydation des graisses. Ces données ont ensuite été comparées aux mêmes variables mesurées pendant la demi-heure précédant l’ingestion.

Résultats: l’augmentation de la dépense énergétique est deux fois plus grande avec un thé froid (+8,3%) qu’avec un thé chaud (+3,7%). De plus, le thé froid favorise l’oxydation des graisses et diminue la charge métabolique du cœur, selon ces travaux publiés dans la revue Frontiers in Physiology.

Pour les obèses

L’ingestion de thé caféiné froid pourrait par conséquent se révéler utile dans un programme de perte de poids, notamment pour les sujets obèses souffrant d'hypertension ou de problèmes cardio-vasculaires, concluent les auteurs.

Des recherches supplémentaires sont toutefois nécessaires pour vérifier si ces observations se confirment lors de prises répétées de thé. Cette étude a été soutenue par la Fondation suisse de cardiologie.

Alcaloïde aux propriétés stimulantes et réputée coupe-faim, la caféine est présente dans les grains de café, les feuilles de thé (théine) et aussi le maté à des doses variables qui dépendent également du mode de préparation. Une tasse de maté procure généralement un peu plus de caféine qu'une tasse de thé, et un peu moins qu'un café.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS