Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Des systèmes de purification d'eau fonctionnant à l'énergie solaire jusqu'au biocarburant des avions de chasse: l'armée américaine redouble d'efforts pour diminuer son empreinte écologique, selon un rapport.
Le département de la Défense, premier consommateur de carburant au monde et qui compte pour 80% dans la consommation d'énergie du gouvernement américain, tire son énergie principalement des hydrocarbures. Mais dans ce domaine, un vent de changement souffle sur tous les corps d'armée.
L'armée de Terre et l'armée de l'Air ont plusieurs bases fonctionnant partiellement à l'énergie solaire. L'une d'entre elles - celle de Fort Irwin en Californie - doit cesser de puiser son énergie à partir du réseau électrique dans les dix ans à venir.
La Marine s'est quant à elle donnée le but de remplacer d'ici 2020 la moitié de son fuel utilisé sur terre et sur mer par autre chose que des hydrocarbures, a indiqué le secrétaire à la Marine, Ray Mabus, lors d'une conférence de presse.
La Marine va en outre tester cette semaine un avion de combat F18 fonctionnant avec un mélange de cameline, une plante de la famille de la moutarde, et de kérosène.
Le corps des Marines, qui travaille avec l'armée de Terre, a, lui, utilisé des mousses isolantes dans ses structures temporaires installées en Irak afin de réduire la consommation d'énergie de 75%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS