Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les caisses pratiquant l'assurance maladie de base ne devraient plus pouvoir offrir des assurances complémentaires. Les médecins ont lancé vendredi leur initiative populaire en ce sens. Ce texte se veut complémentaire à celui pour une caisse unique.
L'idée d'une caisse unique est soutenue en Suisse romande, a relevé devant la presse le président de l'association des médecins du canton de Genève Pierre-Alain Schneider. Mais cette opinion n'est pas partagée dans tout le pays. Une partie importante de la Suisse est dubitative face à un tel organe, a-t-il reconnu.
Selon lui, l'initiative lancée par les médecins peut être considérée comme une alternative à celle pour une caisse unique, si cette dernière, qui aboutirait de facto aussi à une séparation entre assurance obligatoire et complémentaire, devait échouer au final. Certains médecins ont d'ailleurs déjà exposé leurs réticences à une caisse unique.
Pour le président de l'association des médecins st-gallois, Peter Wiedersheim, un tel organe ne serait pas compatible avec le modèle de promotion de réseaux de soins intégrés sur lequel planche le Parlement, car il manquerait la concurrence nécessaire entre assureurs. Le St-Gallois préfère donc évoquer une concentration du nombre de caisses pratiquant l'assurance de base.
Devant le presse, les représentants des associations cantonales de médecins, soutenues dans leur démarche par la Fédération suisse (FMH), ont tenu à souligner la nécessité de séparer assurance de base et complémentaire. Il y a deux logiques différentes: à but non lucratif dans le premier cas, commercial dans le second, a souligné le Vaudois Jean-Pierre Pavillon.
Les patients ne savent souvent pas quelles règles s'appliquent à quel cas, a fait valoir le Zurichois Urs Stoffel. Seuls des juristes spécialisés sont capables de s'y retrouver. Même le ministre de la santé Didier Burkhalter reconnaît que le système manque de transparence et qu'il faut agir, a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS