Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a estimé dans un entretien paru dimanche qu'il faut donner "un peu de temps" au gouvernement grec arrivé au pouvoir il y a seulement un mois. Il s'est dit confiant dans la volonté d'Athènes de mettre en place des réformes.

"Le nouveau gouvernement grec est très soutenu par la population. J'ai confiance en lui pour mettre en place les mesures nécessaires, mettre sur pied une administration fiscale efficace et ainsi tenir ses engagements", a souligné le ministre conservateur dans un entretien à "Bild am Sonntag".

"Il faut d'abord donner un peu de temps à un gouvernement nouvellement élu", a-t-il ajouté alors que le parti de gauche radicale Syriza est arrivé au pouvoir à l'issue des élections du 25 janvier. "Gouverner est un rendez-vous avec la réalité", selon lui.

Les députés allemands ont donné leur feu vert vendredi à une écrasante majorité à la prolongation d'un programme d'aide à la Grèce de quatre mois, au 30 juin 2015, après un laborieux compromis entre les ministres européens des Finances et la Grèce. Athènes s'est engagé à poursuivre les réformes et les mesures d'économie en échange.

"Mon homologue grec a le droit à autant de respect que les autres", a-t-il souligné. Les deux hommes, dont le style est aux antipodes, se sont livré un bras de fer jusqu'ici. "Il s'est comporté avec moi tout à fait correctement", a-t-il insisté. Pour M. Schäuble, "les contrats sont plus importants que les déclarations".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS