Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe de Suisse de poursuite n'a pas remporté de médaille dans les Mondiaux de St-Quentin-en-Yvelines.

Battu par la Nouvelle-Zélande en demi-finales et non qualifié pour le match pour la médaille de bronze, le quatuor helvétique a terminé au 6e rang. Olivier Beer, Stefan Küng, Frank Pasche et Tom Bohli se sont inclinés face à la Russie dans le duel pour la 5e place, réussissant un temps de 3'58''158 (3'56''870 pour les Russes).

Quatrième des qualifications la veille avec un chrono 3'58''887, la formation suisse avait pourtant fait nettement mieux jeudi après-midi sur les 4000 m de l'épreuve, avec Théry Schir dans ses rangs à la place de Bohli. Son temps de 3'57''505 ne lui a cependant permis ni de battre les futurs champions du monde néo-zélandais (3'56''198 en demi-finale), ni de figurer parmi les deux meilleurs temps des formations non qualifiées pour la grande finale.

Les protégés du coach national Daniel Gisiger auraient dû réaliser un chrono inférieur aux 3'57''116 de l'Allemagne pour pouvoir se battre pour le bronze. Ils auraient donc dû s'approcher du record de Suisse (3'57''043), que Küng, Schir, Pasche et Silvan Dillier avaient établi en altitude l'automne dernier.

En lice dans l'épreuve de scratch, le Vaudois Cyrille Thièry n'a par ailleurs pas pu éviter la 19e et dernière place. Le Vaudois a concédé un tour au nouveau champion du monde, l'Allemand Lucas Liss.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS