Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Poutine juge "vraiment nécessaire" de rencontrer Trump

Le président américain avait pris tout le monde de court jeudi, avant le début de G20, en annulant une rencontre prévue avec Vladimir Poutine (archives).

KEYSTONE/AP Lehtikuva/JUSSI NUKARI

(sda-ats)

Le président russe Vladimir Poutine a jugé samedi "vraiment nécessaire" d'avoir une "vraie rencontre avec Donald Trump". Il a regretté que le président américain ait annulé leur rendez-vous prévu en marge du G20 à Buenos Aires.

"C'est dommage qu'on n'arrive pas à avoir une vraie rencontre. Je pense qu'elle est vraiment nécessaire", a dit Vladimir Poutine au cours d'une conférence de presse, ajoutant : "J'espère qu'on pourra se rencontrer quand la partie américaine y sera prête".

"Les questions que nous devons discuter sont très importantes. Ce sont avant tout les questions de la stabilité stratégique et puis ce sont les questions (liées au problème) de la non-prolifération des armes de destruction massive", a-t-il ajouté.

Le président américain avait pris tout le monde de court jeudi, avant le début de G20, en annulant une rencontre prévue avec Vladimir Poutine. Il a expliqué ce revirement par l'escalade des tensions déclenchée selon lui par Moscou contre l'Ukraine.

Brève rencontre

Les deux hommes se sont côtoyés pendant deux jours à Buenos Aires, au cours de la réunion des dirigeants des principales économies mondiales. Vladimir Poutine a assuré qu'ils s'étaient parlé en marge du sommet de la crise ukrainienne.

"Nous avons parlé debout. J'ai répondu à ses questions liées a l'incident en mer Noire", quand les forces russes ont capturé dimanche des bateaux ukrainiens et leurs équipages, a dit le président russe.

"Il a son point de vue sur cette question, moi j'ai le mien. Mais je l'ai informé" de ce qui s'est passé, a-t-il dit.

La Maison Blanche a quant à elle fait savoir que, "comme c'est la coutume dans des événements multilatéraux, le président Trump et la Première Dame ont eu un certain nombre de conversations informelles au cours du dîner (vendredi soir), y compris avec le président Poutine".

Donald Trump est sous pression aux Etats-Unis en raison d'une enquête toujours plus menaçante sur une éventuelle collusion avec la Russie pendant sa campagne pour l'élection présidentielle.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.