Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En Crimée, M. Poutine a visité la légendaire colonie de vacances pour jeunes, Artek, ancienne vitrine de la jeunesse soviétique située sur les rives de la mer Noire.

KEYSTONE/EPA SPUTNIK POOL POOL/ALEXEI DRUZHININ/SPUTNIK/KREMLIN PO

(sda-ats)

Le président russe Vladimir Poutine s'est rendu samedi en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014. Ce déplacement a aussitôt été dénoncé par Kiev comme une "violation de la souveraineté" de l'Ukraine.

En Crimée, M. Poutine a visité la légendaire colonie de vacances pour jeunes, Artek, ancienne vitrine de la jeunesse soviétique située sur les rives de la mer Noire, selon un communiqué du Kremlin.

"Il n'y a pas très longtemps, Artek vivait des temps assez difficiles. Mais maintenant, elle est en train de renaître en tant que camp de vacances international", a déclaré le président russe, dans un discours devant les jeunes résidents de la colonie.

Après l'éclatement de l'URSS en 1991, Artek est restée, comme la Crimée, au sein de l'Ukraine indépendante, en accueillant des enfants ukrainiens, et s'est trouvée en 2009 au bord de la faillite. Redevenue russe en 2014 après l'annexion de la Crimée, la colonie a rouvert ses portes, et de vastes travaux de rénovation y ont été lancés.

L'amitié née à Artek

Créé en 1925 d'après une idée de Lénine, Artek a d'abord été un sanatorium pour enfants tuberculeux, puis il est devenu progressivement un lieu culte en accueillant la fine fleur des "pionniers", l'organisation de la jeunesse communiste qui encadrait les Soviétiques de 10 à 14 ans. La colonie accueillait également des enfants étrangers, essentiellement en provenance des pays communistes.

Des films et des tubes de l'époque chantaient "l'amitié née à Artek".

"Ici, on apprend l'essentiel : être amis. Et je vous y appelle aussi. D'où que viennent les autres enfants de votre âge, vous devez toujours savoir que ce sont vos amis", a souligné Vladimir Poutine, cité dans le communiqué.

Déplacement dénoncé

Pour sa part, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a dénoncé ce déplacement du président russe, qui s'est rendu à plusieurs reprises en Crimée depuis l'annexion de la péninsule.

"La partie ukrainienne considère cette visite (...) comme une violation grossière de la souveraineté de l'Etat et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a indiqué le ministère dans un communiqué, cité par l'agence officielle russe TASS.

L'Ukraine est en proie depuis 2014 à un conflit armé entre des séparatistes pro-russes dans l'est du pays et les forces de Kiev, qui a fait plus de 10'000 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS