Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les éboulements du Piz Cengalo avaient entraîné des coulées de boue destructrices pour Bondo (GR) l'été dernier (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Le vallon de Bondo restera probablement bouclé jusqu'à la fin de l'année au moins, un an après les éboulements meurtriers qui se sont abattus dans cette région grisonne. De nouvelles chutes de roche ne sont pas exclues, selon les experts.

Le danger de nouvelles coulées de boue et de pierres dans le Val Bondasca n'est pas levé, ajoute la maire de la commune de Val Bregaglia (GR) Anna Giacometti, interrogée vendredi par la radio alémanique SRF. Il est lié à la masse rocheuse et boueuse qui subsiste dans le vallon. En cas de fortes précipitations ou en raison de la fonte des neiges, cette masse pourrait à nouveau se déplacer.

La fermeture est générale. Elle vaut tant pour les touristes que pour les chasseurs et les propriétaires de mayens. Les cabanes du club alpin suisse restent elles aussi fermées à proximité du Piz Cengalo, montagne d'où 3 à 4 millions de mètres cubes s'étaient détachées.

Contrairement aux prévisions d'origine, il ne sera pas possible d'accéder aux chemins pédestres du vallon en garantissant la sécurité nécessaire. Les habitants de Bondo ont été informés jeudi soir lors d'une séance. Ils ne sont toutefois pas en danger, le lieu-dit étant désormais paré en cas de nouvelles coulées de boue.

Les éboulements du Val Bondasca remontent au 23 août dernier et aux semaines qui ont suivi jusqu'à la mi-septembre. Ils figurent parmi les plus importants du genre en Suisse depuis plus de 130 ans. Les coulées de boue qui ont suivi ont endommagé des dizaines de maisons. Huit randonneurs y ont laissé leur vie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS