Toute l'actu en bref

Les entrées irrégulières émanent majoritairement de ressortissants africains (archives/image symbolique).

KEYSTONE/TI-PRESS/CARLO REGUZZI

(sda-ats)

Durant l'année 2016, le corps des gardes-frontière a dénombré 48'838 entrées irrégulières en Suisse, contre 31'038 en 2015. Des renvois ont été ordonnés dans plus de la moitié des cas (26'644). Le Tessin est le canton le plus concerné.

Sur les 48'838 entrées irrégulières, plus de deux tiers (33'844) ont eu lieu dans le canton italophone.

C'est aux mois de juillet et d'août que le nombre de ces entrées a atteint un pic, avec respectivement 7412 (6134 au Tessin) et 7482 (6209), indique mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD) qui a publié sa statistique annuelle. Un an plus tôt, c'était en novembre (4487) que les gardes-frontière avaient recensé le plus d'entrées irrégulières, suivi d'octobre (3568) et de septembre (3420).

En 2016, les entrées irrégulières émanaient principalement de migrants africains, avec les Erythréens très nettement en tête (12'294). Suivent les ressortissants gambiens (3845), guinéens (3814), nigérians (3150), éthiopiens (2747) et somaliens (2643).

Quatre fois plus de renvois

Concernant les renvois, ils ont plus que quadruplé entre 2015 et 2016, passant de 6456 à 26'644. L'an dernier, c'est également durant les mois de juillet et d'août que les chiffres ont été les plus élevés, avec respectivement 4203 et 4930 cas.

Les trois quarts des renvois concernent le Tessin (19'988). Quatorze pourcents des renvois ont été effectués dans les cantons de Vaud, Valais et Fribourg (3843), région qui a enregistré 6207 entrées irrégulières l'année passée. Les renvois touchent là aussi majoritairement des ressortissants africains, Erythréens en tête (7878).

Le nombre de remises à des autorités étrangères a également explosé. Les cas sont passés de 8309 à 26'267 entre 2015 et 2016, soit plus de triple. Les gardes-frontière ont eu le plus à faire en juillet (4248) et en août (4828). La très grande majorité des cas touchait le Tessin (20'006), suivi de la région Vaud-Valais-Fribourg (5019).

Arrivée par le rail

La plupart des migrants sont arrivés l'an dernier sur sol helvétique en train (40'758), devant la route (7203) et l'avion (849). Vingt-huit personnes ont tenté de rejoindre la Suisse par bateau. Les renvois ont eux aussi été principalement effectués par le rail (22'518), devant la route (4024) et l'avion (82). Vingt renvois ont été faits par voie maritime.

ATS

 Toute l'actu en bref