Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police financière italienne a annoncé mardi la saisie à l'aéroport de Rome-Fiumicino de 600'000 préservatifs contrefaits, fabriqués en Chine. Ils portent les noms des marques les plus connues.

Des examens dans des laboratoires officiels ont établi que les préservatifs avaient été mal stérilisés et fabriqués avec des procédures chimiques nuisibles pour la santé, indique un communiqué de la police.

En remontant la filière, la police a découvert que les préservatifs étaient fabriqués en Chine et entreposés en Albanie d'où ils étaient distribués, y compris sur Internet. La police a également annoncé avoir saisi 500'000 cachets de compléments alimentaires contrefaits et 150'000 bijoux divers.

Vingt personnes, essentiellement des citoyens chinois, ont été déférés devant la justice, ajoute le communiqué.

ATS