Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Actares a rassemblé jusqu'ici une "petite centaine" d'actionnaires motivés par le dépôt d'une plainte contre les anciens dirigeants d'UBS. Mais l'organisation en faveur d'un actionnariat pour une économie durable est à la recherche d'un investisseur puissant pour répondre aux frais d'une telle démarche.
La viabilité d'une procédure civile intentée par les actionnaires d'UBS se fragilise à mesure que le temps passe, a déclaré lundi à l'ATS Roby Tschopp, directeur d'Actares. "Nous sommes lucides, mais ne perdons pas espoir. Nous sommes en contact avec des institutions comme des caisses de pension."
Actares et Deminor, société belge active dans l'assistance aux investisseurs, cherchent depuis fin juin à réunir un nombre suffisant d'actionnaires pour partager les frais d'une plainte. Un premier délai d'annonce qu'ils s'étaient eux-mêmes fixé au 15 août a été repoussé, faute d'investisseurs institutionnels.
L'organisation se donne jusqu'à fin septembre pour dénicher ce soutien. Les décharges des anciens administrateurs ayant été votées pour 2008 et 2009 par les actionnaires, le délai de prescription court au 15 octobre. "En cas d'échec, nous réfléchirons à la possibilité de poursuivre pour l'année 2007", précise Roby Tschopp.
L'année 2007 a constitué le début des déboires d'UBS dans le contexte de la crise financière à partir des Etats-Unis. Le président de la banque était encore Marcel Ospel.
Le directeur d'Actares imagine des contacts avec les avocats zurichois également engagés pour des actionnaires d'UBS et compte aussi sur un lien avec le conseil d'administration actuel de la banque. "Nous avons obtenu des signaux d'un voeu de dialogue", explique-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS