Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près de 9 Français sur dix (86%) sont favorables à la possibilité de déchoir de la nationalité les binationaux condamnés pour un crime constituant une atteinte grave à la vie de la nation, selon un sondage mardi. François Hollande veut l'inscrire dans la Constitution.

La proportion de personnes favorables est de 83% chez les sympathisants socialistes et de 59% chez les sympathisants d'Europe Ecologie-Les Verts comme chez ceux du Front de gauche.

A droite et au centre, la proportion de personnes favorables est de 93%, avec notamment 97% des sympathisants du Front national et 96% des sympathisants du parti Les Républicains.

Ce projet provoque de vives tensions à gauche. Pourtant, 67% des personnes interrogées estiment que cette mesure n'est pas contraire aux valeurs de la gauche, une proportion qui passe à 74% chez les sympathisants du Parti socialiste.

La majorité des Français (57%) souhaite que cette question fasse l'objet d'un référendum. François Hollande souhaite quant à lui passer par la voie parlementaire, ce qui suppose une majorité des trois cinquièmes.

Le sondage Elabe pour BFM TV a été réalisé les 28 et 29 décembre auprès d'un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS