Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Les premières senteurs du Championnat du monde sont perceptibles à Kloten où l'équipe de Suisse est réunie au complet pour la dernière ligne droite de sa phase de préparation.
C'est un Sean Simpson fort heureux qui a accueilli ses trois renforts de NHL. Mark Streit - qui sera le capitaine de l'équipe - et Luca Sbisa ont rejoint Nino Niederreiter, déjà présent en Suède la semaine dernière, et apporteront leur expérience à un groupe qui en possède déjà pas mal. La préparation s'achèvera en feu d'artifice avec les deux matches contre le Canada, formaté NHL, dimanche à Fribourg (guichets fermés) et mardi à Kloten.
Des vingt-huit joueurs présents, trois seront écartés après les rencontres face au Canada dont deux défenseurs. Malheureusement pour lui, Julien Vauclair devrait être l'un des deux. Le Jurassien de Lugano souffre toujours des séquelles d'une commotion cérébrale subie contre la Finlande le Vendredi-Saint. Le plus menacé des autres défenseurs semble être Robin Grossmann (Davos).
Pour les attaquants, le choix sera moins difficile puisque Simpson entend ne retrancher qu'un seul élément parmi les 15 joueurs présents à la Kolping Arena. Bieber, Hollenstein, Benny Plüss ou Trachsler sont sans doute les plus concernés. Pour les gardiens, le choix s'est fait tout naturellement. Après la blessure de Martin Gerber, Leonardo Genoni a estimé qu'il n'était pas assez en condition. "Le poste de no 1 se jouera entre Reto Berra et Tobias Stephan", annonce Sean Simpson. Lukas Flüeler, tout frais champion de Suisse, endossera le rôle de no 3.
Le coach national a évoqué pour la première fois l'objectif de son équipe à Helsinki (4 au 20 mai). "Nous visons une participation aux quarts de finale". Un discours connu dans l'aréopage de la sélection nationale. Mais pour y arriver, la Suisse devra se glisser parmi les quatre premières équipes d'un groupe qui comprend aussi la Finlande, le Canada, les Etats-Unis, la Slovaquie, la France, la Biélorussie et le Kazakhstan. Une accession aux quarts de finale signifierait également une qualification pour les Jeux olympiques de Sotchi.

ATS