Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le loup peut parcourir plusieurs dizaines de kilomètres en une nuit (photo symbolique).

KEYSTONE/FABRICE COFFRINI

(sda-ats)

C'est bien le loup qui a tué plusieurs moutons en Thurgovie et dans le Weinland zurichois entre fin février et début mars. Des tests ADN le confirment. C'est la première fois que la présence du grand prédateur est attestée en Thurgovie depuis presque 220 ans.

En Thurgovie, le loup avait tué plusieurs moutons à Hohentannen fin février puis un mouton à Uesslingen quelques jours plus tard. Depuis le 3 mars, plus aucun signe de sa présence du n'a été détecté, indique l'administration cantonale de la chasse et de la pêche vendredi.

On ignore si l'animal se trouve encore sur le territoire thurgovien ou s'il est parti plus loin. Des analyses génétiques plus poussées doivent révéler s'il s'agit d'un loup déjà repéré dans d'autres régions de Suisse ou si l'animal était jusqu'ici inconnu.

Côté zurichois, des tests ADN ont également confirmé qu'un loup était à l'origine de la mort d'un mouton dans le Weinland zurichois, non loin de la frontière thurgovienne, le 2 mars. Là aussi, des examens plus approfondis doivent servir à l'identifier.

Il n'y a pour l'heure pas de confirmation qu'il s'agit du même animal. Les loups sont connus pour leur capacité à se déplacer sur des dizaines de kilomètres en une nuit. Au printemps, ce sont principalement des jeunes mâles qui quittent leur meute pour se chercher un territoire propre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS