Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche en Egypte pour la deuxième et dernière journée du second tour de l'élection présidentielle, la première depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011. Les opérations de vote se sont déroulées sans accroc majeur samedi.

Plus de 50 millions d'électeurs sont appelés à choisir entre deux candidats: un ténor des Frères musulmans, Mohammed Morsi, et le dernier Premier ministre de Moubarak, Ahmad Chafiq, considéré comme le candidat de l'armée qui dirige le pays depuis la chute du président.

Les bureaux ont ouvert à 08H00 et doivent fermer à 20H00. Samedi, le vote a été prolongé d'une heure. Les résultats officiels doivent être annoncés en principe le 21 juin.

Parlement dissous

Les opérations de vote se sont déroulées sans accroc majeur samedi, mais quelques heures avant la fermeture des bureaux de vote, l'armée a annoncé la dissolution du Parlement élu en janvier, en application d'une décision de justice invalidant les législatives.

Les détracteurs de l'armée l'accusent d'avoir orchestré la décision de la Haute cour constitutionnelle, annoncée jeudi, d'invalider pour un vice dans la loi électorale les résultats des élections législatives remportées par les Frères musulmans.

La Cour constitutionnelle avait aussi permis à M. Chafiq de rester dans la course en invalidant une loi interdisant aux personnalités de l'ancien régime de se présenter à l'élection.

La course à la présidentielle a divisé le pays entre ceux qui craignent un retour à l'ancien régime si M. Chafiq est élu et d'autres qui rejettent l'entrée de la religion en politique en cas de victoire des Frères musulmans.

ATS