Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président démocrate Barack Obama et Mitt Romney, son probable opposant républicain à la présidentielle américaine du 6 novembre, sont au coude à coude, selon un nouveau sondage New York Times/CBS publié mercredi. Les deux hommes rassemblent chacun 46% des intentions de vote.

La cote de Mitt Romney, débarrassé de son adversaire ultraconservateur Rick Santorum depuis la semaine dernière, est en légère hausse par rapport à un autre sondage du mois dernier qui le plaçait à 44%, contre 47% pour Barack Obama.

Selon ce dernier sondage, les électeurs républicains sont maintenant 54% à se prononcer pour l'investiture de Mitt Romney, contre 30% seulement en mars. Deux autres candidats, Newt Gingrich et Ron Paul, sont encore en lice dans la course à l'investiture républicaine mais leurs chances de l'emporter sont quasi-nulles.

Les républicains désigneront formellement leur candidat à la convention nationale du parti fin août à Tampa, en Floride.

Conservateurs sceptiques

En revanche, même s'il parvient à rivaliser avec Barack Obama en terme d'intentions de vote, M. Romney souffre d'un manque d'enthousiasme de la part de l'électorat conservateur. Seuls 33% des électeurs républicains le soutiennent "de façon enthousiaste", tandis que 40% expriment des "réserves" à son égard, selon l'enquête.

Parmi les républicains sceptiques, figurent notamment des conservateurs blancs évangéliques qui constituaient le noyau de l'électorat de l'ancien candidat Rick Santorum.

Le sondage a été réalisé entre les 13 et 17 avril sur un échantillon de 957 adultes à travers les Etats-Unis, dont 852 électeurs inscrits. Il comporte une marge d'erreur de plus ou moins trois points de pourcentage.

ATS