Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brasilia - Dilma Rousseff, candidate du parti au pouvoir, est en passe d'être élue dimanche à la présidence du Brésil avec 57% des suffrages valides, selon un sondage sortie des urnes.Son adversaire, José Serra, est crédité d'un score de 43% des voix.
Agée de 62 ans, Dilma Rousseff avait gagné le premier tour le 3 octobre avec 47% des suffrages contre 33% à son rival. Si elle était élue, elle deviendrait la première femme à diriger ce pays de 193 millions d'habitants.
Dénuée de charisme mais à la réputation de "dame de fer", cette technocrate divorcée est une ancienne guérillera qui a combattu la dictature militaire. L'ancienne ministre de l'Energie qui a survécu à un cancer, doit son ascension au soutien de Luiz Inacio Lula da Silva, fondateur du Parti des travailleurs qui ne pouvait briguer un troisième mandat d'affilée.
Le meilleur atout de Mme Rousseff dans la campagne aura certainement été le bilan économique des années Lula, avec une croissance spectaculaire qui a permis à des millions de Brésiliens de sortir de la pauvreté. Le taux de chômage est notamment descendu à 6,2%.
La campagne électorale a été ponctuée d'accusations croisées de corruption et a été dominée par une polémique sur l'avortement qui a contraint Dilma Rousseff à revenir sur sa promesse de légaliser l'interruption de grossesse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS