Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brasilia - Après sa victoire dimanche, Dilma Rousseff a deux mois pour se préparer à succéder et à sortir de l'ombre de son mentor, le charismatique président Lula, dont elle va continuer la politique. Et se faire connaître sur la scène mondiale.
La dauphine de Lula, une économiste de 62 ans quasi inconnue il y a encore quelques mois, a été élue en obtenant 56 millions de voix, dix millions de plus que son adversaire social-démocrate José Serra.
Après une dure campagne, la présidente élue - qui a vaincu l'an dernier un cancer - a prévu de prendre quelques jours de repos avant de s'attaquer aux nombreux défis qui l'attendent, selon son comité de campagne.
Les élections montrent que "la population a voté pour la continuité de ce gouvernement", a déclaré dimanche le ministre des Finances Guido Mantega. Il a affirmé que Dilma Rousseff poursuivrait la politique économique de "rigueur budgétaire" et les programmes sociaux de Lula dont la popularité dépasse les 80%.
"Continuer" est d'ailleurs le verbe que la présidente élue a le plus utilisé dans son premier discours dimanche soir après l'annonce de sa victoire.
L'ancienne numéro 2 du gouvernement Lula a réitéré son "principal engagement", celui de sortir 20 millions de pauvres de la misère et de consolider les programmes déjà en cours, comme la Bourse famille qui bénéficie à des millions de foyers.
Mais, selon des analystes, "le premier défi de Dilma est qu'elle n'est pas Lula, qu'elle n'a pas son charisme et qu'elle devra trouver le moyen de sortir de l'ombre de son prédécesseur". Les commentateurs politiques s'interrogent ainsi sur le rôle de Lula à qui certains prêtent l'intention de se représenter en 2014.
"Dilma exercera-t-elle de fait le pouvoir ou gardera t-elle au chaud le fauteuil de Lula", demande Miriam Leitao dans le quotidien Globo ce lundi.
Dilma Rousseff n'a pas caché dimanche qu'elle frapperait "souvent à la porte" de Lula. Mais celui-ci a écarté l'idée de participer à un gouvernement formé par sa protégée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS