Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'unique candidat à la présidentielle yéménite de mardi, le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi, a été élu avec 99,8% des voix, a annoncé vendredi soir la commission électorale nationale. Le taux de participation a atteint 66%.

M. Hadi était le seul candidat pour succéder à Ali Abdallah Saleh dans le cadre d'un accord de transition élaboré par les monarchies du golfe Persique.

Le nouveau président "prêtera serment devant le Parlement samedi 25 février et sera investi lundi 27 février lors d'une cérémonie au palais présidentiel au cours de laquelle Ali Abdallah Saleh lui remettra officiellement le pouvoir", a indiqué la commission électorale.

L'élection de M. Hadi pour une période transitoire de deux ans fait du Yémen le premier pays arabe où un soulèvement aboutit à une solution négociée.

ATS