Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Présidentielle brésilienne: l'extrême droite progresse encore

Jair Bolsonaro convainc de nombreux Brésiliens à voter pour lui en raison de positions très dures contre l'insécurité et une carrière exempte d'accusations de corruption (archives).

KEYSTONE/AP Agencia Brasil/MARCELO CAMARGO

(sda-ats)

Le candidat d'extrême droite à la présidentielle brésilienne, Jair Bolsonaro, a encore creusé son avance en tête des intentions de vote à trois jours du premier tour. Selon un sondage publié jeudi, il est crédité de 35% des intentions de vote.

En hausse de trois points par rapport à une enquête de mardi du même institut Datafohla, l'ancien officier de l'armée devance de treize points le candidat de gauche, Fernando Haddad, qui progresse très légèrement à 22%. Les deux favoris restent largement devant le troisième, Ciro Gomes (centre-gauche), qui stagne à 11%.

Au second tour, Datafolha donne le candidat d'extrême droite vainqueur contre Fernando Haddad, 44% contre 43%, un résultat qui reste sujet à la marge d'erreur de 2 points de pourcentage. Jair Bolsonaro était déjà donné vainqueur lors du précédent sondage de l'institut, à 44% contre 42%.

Dans le même temps, la proportion d'électeurs excluant de voter pour les deux favoris reste stable: à 45% pour M. Bolsonaro, ex-capitaine de l'armée, nostalgique de la dictature militaire (1964-1985) et à 40% pour M. Haddad, propulsé candidat du parti des travailleurs (PT) à la place de l'ex-président Lula, incarcéré et déclaré inéligible.

Ce sondage a été diffusé peu avant le dernier débat télévisé de la campagne, retransmis par TV Globo, la plus grande chaîne du pays. Jair Bolsonaro n'y participe toutefois pas, invoquant des raisons de santé, après avoir été poignardé au début septembre lors d'un bain de foule.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.