Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate en France, a annoncé lundi soir sur la chaîne de télévision TF1 qu'elle abandonnait sa candidature à la présidentielle. Elle se ralliera à celle, à venir, du chef de l'Etat Nicolas Sarkozy.

"Nicolas Sarkozy rejoint les valeurs que je porte depuis plus de trente ans dans la vie politique française", a-t-elle déclaré. "Je veux être avec lui pour faire gagner la France", a-t-elle ajouté.

Mme Boutin a notamment expliqué son ralliement à M. Sarkozy par ses prises de position récentes dans le "Figaro magazine", "où il conforte le mariage, en disant 'non au mariage homosexuel', où il conforte la vie, en disant 'non à l'euthanasie', où il fait la distinction entre éducation et instruction, où il lève le tabou de l'immigration".

Christine Boutin avait auparavant évoqué la possibilité de soutenir François Bayrou si elle ne réussissait pas les 500 parrainages d'élus nécessaires à sa candidature. En décembre, elle avait même menacé de "lâcher une bombe atomique dans la campagne de Nicolas Sarkozy" si elle ne les obtenait pas.

ATS