Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Conséquence des incertitudes ayant marqué les marchés financiers, les caisses de pension suisses ont affiché une performance quasi-nulle l'an passé. Le rendement moyen du portefeuille global s'est inscrit à -0,2%, selon l'Association suisse des institutions de prévoyance (ASIP).

Après un premier semestre durant lequel les performances des institutions de prévoyance ont été soumises à de fortes pressions, le 2e semestre s'est lui aussi présenté sous un jour difficile, écrit lundi l'ASIP. De juillet à décembre, le rendement moyen des 60 caisses de pensions passées sous revue, dont la fortune globale se chiffre à 187 milliards de francs, s'est monté à 0,1%, après une performance de -0,2% en première moitié d'année.

L'année sous revue a consacré les obligations. Malgré des taux historiquement bas, les marchés obligataires ont enregistré dans leur ensemble de solides performances. Les catégories de mandats "immobilier suisse" et "obligations" ont atteint les rendements les plus élevés.

En revanche, les autres placements, avant tout investis en actions, ont présenté une performance insuffisante en franc. Toutefois, les placements à intérêts fixes, qui représentent encore une part non négligeable de l'allocation médiane de la fortune des institutions de prévoyance ont permis d'amortir le fléchissement de la croissance économique et financière.

ATS