Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Valette - En visite à Malte, Benoît XVI a rencontré des victimes d'abus sexuels à qui il a exprimé "sa honte et son regret". Le pape a promis que l'Eglise catholique ferait tout son possible pour que les responsables soient traduits en justice et pour protéger les jeunes à l'avenir.
Le souverain pontife a reçu huit hommes, "des jeunes adultes", pendant une vingtaine de minutes après la messe dominicale. La rencontre s'est déroulée dans une "atmosphère intense, émue, mais sereine", selon le porte-parole du Vatican. Il a "pleuré avec nous", a ajouté une des victimes.
Il s'agit d'une des déclarations les plus claires du Vatican à ce jour quant à sa volonté de voir les évêques régionaux coopérer avec les autorités civiles pour intenter des poursuites contre les prêtres coupables d'abus sur des enfants. Jusqu'ici, le Vatican a plutôt été accusé d'avoir cherché à étouffer ces affaires.
La rencontre de dimanche est la troisième du genre pour Benoît XVI qui a déjà reçu en audience des victimes de prêtres pédophiles lors de ses voyages en Australie et aux Etats-Unis.
Au cours de cette visite éclair de 26 heures, le pape a également invité la très catholique Malte à continuer à "défendre" les valeurs chrétiennes. Il l'a félicitée pour ses positions sur le divorce et l'avortement, tous les deux illégaux sur l'île.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS