Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mujinga Kambundji et Pascal Mancini se sont qualifiés pour les demi-finales du 60 m aux Championnats d'Europe en salle à Prague.

La Bernoise comme le Fribourgeois ont remporté leur série, une surprise en ce qui concerne Mancini.

Kambundji a couru en 7''22, à 4 centièmes de son record national, sans pousser son effort tout à fait jusqu'au bout. Elle n'a pas réussi une course optimale - la préparation a été perturbée par le faux départ de la Grecque Yeoryia Kokloni -, ce qui laisse une certaine marge pour les demi-finales et, surtout, la finale (le tout dimanche). Créditée du cinquième chrono cumulé, Kambundji devra signer un exploit pour coiffer une ou l'autre des quatre athlètes qui ont dominé ces séries: Dafne Schippers (7''07), Dina Asher-Smith (7''07), Verena Sailer (7''10) et Ezinne Okparaebo (7''17).

Avec son gabarit taillé pour la salle et son départ explosif, Pascal Mancini réussit pour l'instant son retour sur la scène internationale. Il a amélioré de quatre centièmes son meilleur chrono de l'hiver et remporté la 3e série en 6''64, devant des athlètes sensiblement mieux cotés. Aux temps cumulés de toutes les séries, il se classe 7e, à deux centièmes du 3e. La finale est parfaitement envisageable. Seuls deux hommes sont descendus sous 6''60: les Britanniques Richard Kilty, champion du monde en titre, et Chijindu Ujah (6''57 tous les deux). Derrière, c'est la bouteille à l'encre. Cela promet pour dimanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS