Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon les historiens de la gastronomie, les tiramisus étaient à l'origine offerts par les prostituées de Trévise à leurs clients (archives).

KEYSTONE/FR41490 AP/LARRY CROWE

(sda-ats)

Un Vénitien de 28 ans a remporté dimanche à Trévise, en Italie, la première coupe du monde du tiramisu, le plus célèbre dessert italien, à l'issue d'une âpre compétition sur fond de querelle de clocher. Le vainqueur est un ouvrier d'une usine à lunettes.

Armés de leur fouet pour battre le mascarpone et d'un tamis pour saupoudrer le cacao, 700 concurrents se sont affrontés pendant deux jours dans le but de réaliser le meilleur tiramisu (littéralement "remonte-moi le moral" en italien).

"Je rêve de devenir chef pâtissier et d'ouvrir une petite pâtisserie dans laquelle je ferais des desserts traditionnels maisons. Rien de chic, mais quelque chose de savoureux et bien fait", a déclaré le vainqueur, Andrea Ciccolella.

Les habitants de la Vénétie, dont la capitale est Venise, ont savouré cette victoire qui avait un goût plus amer dans la région voisine du Frioul-Vénétie julienne, dont la capitale est Trieste. Ces deux régions se disputent depuis des décennies la paternité du tiramisu.

Les experts culinaires affirment que l'inventeur de la recette originale est Roberto Linguanotto, un chef pâtissier de Trévise, en Vénétie, dans les années 1960 et 1970.

Une machine à tiramisus

Le Frioul-Vénétie julienne a pourtant marqué récemment des points par rapport à sa voisine. En août, ce dessert a été officiellement inscrit dans la liste des mets reconnus comme traditionnels de la région.

Les responsables de la Vénétie s'en étaient offusqués. Le président de région Luca Zaia a donc appelé le ministre italien de l'agriculture et de l'alimentation à revoir cette décision, arguant du fait que "personne ne peut nous voler le tiramisu... le meilleur dessert au monde".

Cette semaine, le Frioul-Vénétie julienne est venu remettre de l'huile sur le feu, une entreprise d'Udine annonçant avoir mis au point une machine capable de produire un tiramisu en 30 secondes.

Dimanche, le maire de Trevise a éludé la question en proclamant sa ville "capitale morale du tiramisu". Cette déclaration est d'autant plus savoureuse que les historiens de la gastronomie affirment que le dessert a été créé à Trévise dans les années 1950. Il était alors offert par les prostituées à leurs clients.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS