Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a connu sa première nuit tropicale de l'année entre samedi et dimanche. Le mercure n'est en effet pas descendu en dessous de 20 degrés en de nombreux endroits. Le minimum le plus élevé de la nuit a été mesuré à Rorschach (SG) avec 25,2 degrés. La Suisse romande n'est pas en reste.

La chaleur a notamment été favorisé par le foehn. MeteoNews souligne qu'il est rare d'avoir une nuit où les températures ne descendent pas en dessous de 23 à 25 degrés même en été. Que le phénomène intervienne en avril n'en est que plus remarquable.

A Evionnaz (VS) et Aigle (VD), le thermomètre a affiché un minimum de 23 degrés, a indiqué MeteoNews dimanche matin dans un communiqué. Zurich et Lucerne ont elles profité d'une nuit où la température n'est pas descendue sous les 24 degrés.

Fortes rafales

Le foehn a également entraîné de forts vents durant la nuit de samedi à dimanche. Plusieurs stations météorologiques ont mesuré des vents tempétueux. Les rafales ont soufflé jusqu'à 200 km/h dans les Alpes dans le canton d'Uri.

Dans l'Oberland bernois, les vents ont atteint 170 km/h. Dans les Alpes vaudoises et valaisannes, les rafales ont été mesurées à 150 km/h.

Dégâts et incendies

La tempête de foehn a causé des dégâts, par exemple dans le canton d'Uri. A Altdorf, la tente mise en place pour la fête cantonale de lutte a été détruite, a indiqué la police cantonale. Personne ne se trouvait dans la tente au moment où elle a été emportée. Les pompiers uranais ont également dû intervenir à plusieurs reprises pour des dégâts aux toits et des chutes d'arbres.

Les incendies ont également été favorisés par les chaudes températures de la journée de samedi. Le mercure a dépassé les 30 degrés pour la première fois en avril au nord des Alpes. C'est Döttingen (AG) qui a profité de la température la plus élevée avec 30,2 degrés, selon SF Meteo.

ATS