Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quadruple vainqueur et tenant du titre du Dakar, Marc Coma (KTM) a signé jeudi sa première victoire sur le rallye 2015.

L'Espagnol a remporté la 5e étape à Antofagasta (Chili) devant le leader au général, son compatriote Joan Barreda. Comme à l'issue de la 4e étape, la troisième marche du podium a été prise par le Chilien Pablo Quintanilla, un connaisseur des pistes locales, sur cette spéciale de 458 km dessinée entre Copiapo dans le désert d'Atacama et Antofagasta au bord du Pacifique.

Au général, Coma a repris 2'16'' à Barreda, le leader de l'écurie Honda, qui le précède encore d'un peu plus de 10 minutes. La 3e place au général est toujours occupée par le Portugais Paulo Gonçalves (Honda), 5e de l'étape du jour.

Le Russe Vladimir Vasilyev a confirmé le monopole Mini sur les victoires d'étape en s'imposant jeudi. Il s'est imposé devant la Toyota du Saoudien Yazeed Alrajhi, bizuth du Dakar et déjà 3e au général, et le Hummer de l'Américain Robbie Gordon. Le buggy Peugeot de Stéphane Peterhansel a pris la 5e place du jour, derrière le Qatari Nasser Al-Attiyah (Mini), le leader du classement général.

Carlos Sainz a par ailleurs lâché plus de neuf heures dans la nuit de mercredi à jeudi lors de la 4e étape, perdant ainsi tout espoir de victoire finale. Victime d'un problème de puissance moteur et contraint de quitter la piste de la spéciale pour rejoindre un camion d'assistance et réparer, l'Espagnol est arrivé très tard dans la nuit sur le bivouac de Copiapo.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS