Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sierre accueille la première rétrospective en Suisse consacrée à "Grizedale Arts". Cette organisation d'art contemporain anglaise, unique en son genre, présente jusqu'au 11 octobre des travaux d'artistes reconnus.

La rétrospective "The Nuisance of Landscape", organisée par le curateur Benoit Antille, retrace quinze ans d'activité de "Grizedale Arts". Elle regroupe une centaine de projets réalisés par des artistes reconnus comme Jonathan Meese, Tania Bruguera, Ryan Gander, la Française Laure Prouvost (lauréate du Truner Prize 2013), ou encore l'artiste suisse Olaf Breuning.

Fidèles à l'esprit "british", emprunt d'humour et de provocations, les oeuvres sont présentées dans trois lieux différents: la galerie Maxxx regroupe des travaux créés entre 1977 et 2001, les Caves de Courten des installations de 2001 à 2006 et un autre espace en ville reçoit "The Honest Shop", un magasin d'un autre genre.

Définitivement punk

"Grizedale Arts" a débuté en 1977 comme parc à sculptures au coeur du Lake District, une région forestière dans le nord de l'Angleterre. En utilisant la forêt comme atelier ouvert pour des sculpteurs en résidence, l'organisation concrétisait un projet-pilote en milieu rural, indique Adam Sutherland, directeur de "Grizedale Arts".

Depuis une quinzaine d'années, l'organisation se distingue par une approche "socialement engagée, impliquant une participation active de la population locale". Une approche pédagogique mais aussi "définitivement punk".

"Grizedale Arts" a mis sur pied différents projets dans le cadre d'événements importants: "Frieze Art Fair" à Londres et la biennale de Sao Paulo notamment.

ATS