Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La première station-service d'hydrogène pour bus de Suisse a été inaugurée à Brugg (AG), indique mardi CarPostal Suisse. L'entreprise de transports en commun teste dans la région cinq bus à pile à combustible depuis décembre. La station va permettre de les ravitailler.

Environ 60% des besoins des bus est couvert par de l'hydrogène produit sur place. Le reste provient de livraisons. L'électricité utilisée pour la production provient exclusivement d'énergies renouvelables, souligne CarPostal.

L'hydrogène est fabriqué à partir d'eau et de courant électrique. Lorsque ce dernier traverse l'eau, ses deux composants, l'oxygène et l'hydrogène, se séparent. L'hydrogène est ensuite compressé pour être stocké dans des réservoirs à haute pression. La pile à combustible permet de le retransformer en courant.

Soutenu par l'UE

La combustion n'engendre pas de gaz d'échappement, si ce n'est de la vapeur d'eau. Grâce à cela, CarPostal s'attend à voir baisser les émissions de gaz carbonique de 2000 tonnes pendant les cinq années de la phase test.

Le projet est notamment soutenu par le fonds des loteries du canton d'Argovie, l'Office fédéral de l'énergie et l'Union européenne (UE). Des partenaires privés et de la recherche sont également impliqués.

ATS