Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De nouvelles évacuations ont eu lieu dimanche dans le sud de la capitale Damas (archives)

KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA

(sda-ats)

Des djihadistes du groupe Etat islamique (EI), acculés dans une poche dans le sud de Damas par les forces du régime, ont commencé à être évacués vers le désert. Six bus ont pénétré de nuit dans la zone contrôlée par l'EI, selon une ONG.

"Six bus sont entrés dans la nuit de samedi à dimanche dans cette zone pour transporter des combattants du groupe et leur famille avant de se diriger à l'aube vers la badia syrienne (désert)", où le groupe tient encore quelques territoires, a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane.

Ces premières évacuations font suite à l'entrée en vigueur la veille d'un cessez-le feu entre le régime de Bachar al-Assad - qui a mené une vaste offensive d'un mois contre cet ultime bastion djihadiste dans la capitale -, et l'EI, selon l'OSDH. Il concerne notamment des combattants de l'EI présents dans le camp palestinien de Yarmouk, qui est devenu un quartier de Damas, et à Tadamoun, selon l'ONG.

"Les bus sont à l'heure actuelle au niveau de la ville de Palmyre (centre), a précisé M. Rahmane. Ils se dirigent vers l'est de la Syrie. Ce matin, d'autres bus sont également entrés dans le camp de Yarmouk, 26 bus sont désormais stationnés à l'intérieur", a-t-il pousuivi, indiquant que "la majorité des personnes à bord des bus sont, pour l'instant, des civils".

Les médias officiels syriens ont toutefois nié l'existence de tout marché avec le groupe djihadiste. Ils ont également démenti toute évacuation d'un autre quartier, celui de Hajar al-Aswad, et n'ont pas spécifiquement mentionné la situation à Yarmouk et Tadamoun.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS