Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Sept buts ont été marqués à l'Emirates Stadium ! Le constat: Arsenal a peut-être bien relancé sa saison.
Menés 2-0 chez eux, les Gunners ont fait parler la poudre pour venir à bout 5-2 de leur rival Tottenham, restant ainsi à égalité avec Chelsea à la 4e place du classement, synonyme de tour préliminaire de la Ligue des champions.
S'il y avait un match à gagner pour poser de nouvelles bases, il s'agissait bien de ce derby du nord de Londres, que l'équipe de Wenger n'avait d'ailleurs plus abordé en étant moins bien classée que les Spurs depuis plus de 5 ans. Approximatif et mal dans ses crampons, Arsenal - sans Djourou, blessé à la cuisse la veille - a fait craindre le pire à ses supporters quand il s'est fait surpendre dès la 4e par Saha puis à la 34e sur un penalty (beaucoup trop généreux) transformé par Adebayor.
Mais les Gunners ont pu, contre toute attente, regagner les vestiaires avec un 2-2 flatteur grâce à une tête de Sagna (40e) et une superbe frappe de van Persie (43e). La deuxième mi-temps a tourné au calvaire pour une défense de Tottenham aux abonnés absents: Rosicky a inscrit le 3-2 à la 51e - fin d'une disette de 49 matches avec Arsenal pour le Tchèque - et Walcott a frappé deux fois en deux minutes (66e/68e).
Manchester United reste lui à deux longueurs du leader Manchester City. ManU doit une fière chandelle à l'immortel Ryan Giggs, auteur à la 91e du but de la victoire 2-1 des siens à Norwich. Le Gallois a fêté de la meilleure manière possible son... 900e match pour les Red Devils !

ATS