Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Leicester n'est pas encore champion d'Angleterre. Mais le nul 1-1 ramené d'Old Trafford contre Manchester United lors de la 36e journée de Premier League constitue un nouveau pas vers le sacre.

Les Foxes n'ont mathématiquement plus besoin que de deux points lors de leurs deux derniers matches, chez eux contre Everton puis à Londres contre Chelsea. Mais ils pourraient déjà ouvrir le champagne dès lundi soir: si Tottenham ne s'impose pas à Stamford Bridge dans le derby contre Chelsea, le titre sera assuré pour Leicester.

A Old Trafford, c'est mal parti pour Leicester, puisque Martial ouvrait le score pour les Red Devils dès la 8e. Il s'agissait du premier but encaissé cette saison par les hommes de Claudio Ranieri dans les dix premières minutes. Les visiteurs ont toutefois rapidement réagi: après un coup franc botté par Drinkwater, le capitaine Morgan égalisait de la tête (15e). Rien n'allait être marqué ensuite, malgré quelques occasions. Les Foxes (Gökhan Inler pas convoqué) ont fini à dix après le deuxième avertissement reçu par Drinkwater.

Manchester City avait laissé plusieurs cadres au repos (Kompany, De Bruyne, Agüero) pour son déplacement à Southampton. La sanction a été immédiate, les Saints s'imposant 4-2 grâce notamment à un triplé de Mané. Les Citizens se retrouvent au 4e rang à trois points d'Arsenal, qu'ils accueilleront pour un choc crucial lors de la prochaine journée.

Manchester United et West Ham, tous deux avec un match en moins, comptent respectivement quatre et cinq points de retard sur Manchester City. La bagarre pour le top 4 sera indécise jusqu'au bout.

ATS