Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le prince héritier Mohamed ben Salman est considéré comme la cheville ouvrière du changement (archives).

KEYSTONE/AP Presidency Press Service

(sda-ats)

Les femmes se sont pressées jeudi au centre commercial Le Mall à Djeddah en Arabie saoudite pour assister au premier salon automobile à leur intention. Cet événement intervient quelques mois après que la gent féminine a été autorisée à conduire.

Le roi Salman d'Arabie saoudite a pris un décret en septembre dernier qui prévoit la fin de l'interdiction des femmes au volant d'ici juin 2018.

L'Arabie saoudite étant le seul pays au monde interdisant aux femmes de conduire, ce décret royal a été salué comme la preuve d'une tendance progressiste à l'oeuvre dans le royaume wahhabite profondément conservateur. Le prince héritier Mohamed ben Salman, qui est âgé de 32 ans, est considéré comme la cheville ouvrière de ce changement.

De nombreux jeunes Saoudiens considèrent sa récente montée en puissance comme la preuve que leur génération est en train de jouer un rôle central dans la gestion d'un pays dont les traditions patriarcales réservaient jusqu'ici le pouvoir aux anciens et interdisaient l'émancipation des femmes

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS