Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Autrichien Dominic Thiem, 7e joueur mondial, s'est offert un premier trophée sur gazon et le 4e cette saison, en s'imposant en finale à Stuttgart face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber (25e).

Il s'est imposé en 3 sets 6-7 (2/7) 6-4 6-4 et en 2 jours en raison de la pluie.

Agé de 22 ans, l'étoile montante du tennis mondial, demi-finaliste à Roland-Garros, a décroché son 7e titre (en 9 finales) sur le circuit, dont 5 sur terre battue, et pris sa revanche sur Kohlschreiber qui l'avait battu 2 fois en 2 matches dont la finale à Munich cette année.

Après Buenos Aires, Acapulco (dur) et Nice, Thiem a cette fois maîtrisé le gazon, de bon augure à l'approche de Wimbledon (début 29 juin), et les conditions météo exécrables sur Stuttgart.

Avant d'en arriver là, Thiem s'était offert en demies une victoire de prestige -après 2 balles de match sauvées- face à Roger Federer (bientôt 35 ans), l'homme aux 17 titres du Grand Chelem, qu'il avait déjà battu à Rome mais sur terre.

Le jeune prodige autrichien avait alors déclaré que "c'est un rêve de battre Federer sur gazon, sa meilleure surface", ajoutant: "Je ne savais absolument pas que je pouvais aussi bien jouer sur gazon".

En finale, dimanche au moment de l'interruption, les deux joueurs étaient dans le tie-break du premier set avec un léger avantage (3-2) à Kohlschreiber.

A la reprise, lundi, l'expérimenté Allemand, âgé de 32 ans et 7 titres à son palmarès, dont 1 sur herbe à Halle en 2011, a aligné 4 points de suite pour empocher le premier set.

Mais progressivement Thiem sans s'affoler a pris la mesure de son adversaire pour l'emporter et devenir un joueur sacré sur toutes les surfaces cette saison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS