Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les républicains votent ce mardi en Floride pour désigner celui qu'ils veulent voir opposé à Barack Obama lors de la présidentielle américaine de novembre. Sauf énorme surprise, l'ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney devrait l'emporter facilement sur son principal adversaire Newt Gingrich.

Les sondages le donnent largement gagnant depuis plusieurs jours, avec entre 11 et 15 points d'avance sur l'ancien président de la Chambre des représentants.

La Floride, 4e Etat le plus peuplé des Etats-Unis, où plus de quatre millions de républicains sont appelés à voter, est indispensable à tout républicain qui aspire à la Maison Blanche, et une victoire renforcerait la position de Mitt Romney, le candidat de l'appareil républicain.

Bataille impitoyable

La bataille a été impitoyable dans cet immense Etat du sud-est, mosaïque électorale compliquée, où les candidats républicains ont courtisé les hispaniques, les retraités, les chrétiens conservateurs et les membres des groupes ultra-conservateurs du "Tea party".

M. Gingrich, qui avait démarré avec un avantage dans les sondages après sa victoire en Caroline du Sud le 21 janvier, a vu cet avantage s'évaporer au fil des jours, à la faveur de deux débats télévisés, face à un Mitt Romney qui a changé de stratégie après la Caroline du sud pour devenir plus agressif.

15 millions de dollars

Le camp Romney a également inondé les radios et télévisions de publicités électorales extrêmement négatives envers M. Gingrich, y engloutissant plus de 15 millions de dollars, cinq fois plus que ce qu'a dépensé le camp Gingrich, tout aussi agressif mais disposant de moins de soutiens financiers.

Deux autres candidats sont en lice, le chrétien-conservateur Rick Santorum ancien sénateur de Pennsylvanie, et Ron Paul, médecin texan aux idées atypiques, membre de la Chambre des représentants. Mais ils n'ont pas vraiment fait campagne en Floride, Etat trop coûteux pour eux.

Le candidat qui remportera la Floride remportera la totalité des 50 délégués en jeu.

ATS