Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le groupe Helsana refuse de se plier à l'interdiction formulée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) de publier des primes maladies provisoires pour 2011. L'assureur estime n'avoir pas fait de fautes et n'entend en conséquence pas retirer d'Internet ses annonces de primes.
Rob Hartmans, porte-parole d'Helsana, a confirmé vendredi à l'ATS cette position, rapportée par le "Blick" et le "Tages Anzeiger". Selon lui, il y a eu un malentendu avec l'OFSP à propos de la transmission des primes provisoires à comparis.ch.
Vendredi matin, les primes 2011 proposées par Helsana et les caisses qui lui sont affiliées étaient toujours disponibles sur le site du comparateur en ligne. Or selon l'OFSP, l'interdiction de publier des primes avant qu'elles soient définitivement approuvées concerne aussi les sites tels que comparis.ch.
Cette mesure doit permettre d'éviter que des assurés changent de caisses sur la base de primes qui s'avèreront au final fausses et, d'autre part, de mettre toutes les caisses sur un pied d'égalité, a expliqué Thierry Vauthey, chef suppléant de la division surveillance de l'assurance à l'OFSP. En ne respectant pas l'interdiction, pour l'heure respectée par tous les autres assureurs, Helsana encourt une amende de 5000 francs, selon lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS