Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pris dans la tempête, 2 bateaux ont démâté

Deux bateaux ont démâté en raison de la tempête qui a débuté dans la nuit de lundi à mardi dans le golfe de Gascogne lors de la Route du Rhum. Indemne, Alan Roura reste 5e en IMOCA.

Si François Gabart (MACIF) et Francis Joyon (IDEC Sport) ont échappé à la grosse dépression de la nuit et font la course en tête, d'autres ne peuvent pas en dire autant.

Isabelle Joschke (Monin), l'une des 6 femmes engagées sur la course transatlantique en solitaire, a eu le mât de son IMOCA (monocoque de 18 m) brisé dans une mer forte et un vent soufflant à 30-35 noeuds (55-65 km/h). La navigatrice franco-allemande n'a pas été blessée.

Sam Goodchild (Narcos : Mexico), un Britannique de 28 ans, a lui aussi démâté, à bord d'un petit monocoque de 12 m (Class40). Il se dirige vers Brest.

36 bateaux, sur une flotte de 123 embarcations, avaient préféré s'abriter durant la nuit, notamment dans les ports de Roscoff et Brest.

Roura toujours dans le coup

Pour Alan Roura, en revanche, la tempête semble pour l'instant être bien appréhendée. Dans la catégorie des IMOCA, La Fabrique demeure cinquième. Il pointe à environ 60 milles nautiques du leader Alex Thomson, lequel a opté pour une route différente de ses concurrents, au nord de la voie la plus directe.

Sur les 20 IMOCA en course, 14 font la route vers Pointe-à-Pitre. Les autres sont retardés par des problèmes techniques et des avaries. Il s'agit de la deuxième dépression que doivent affronter les concurrents, nettement plus forte que la première et qui s'annonce particulièrement violente dans la journée de mardi.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.