Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Boeing 737 de Sunwing transportait 104 personnes (Keystone archives/cliché symbolique).

KEYSTONE/EPA/Johan Nilsson / SCANPIX

(sda-ats)

Un pilote retrouvé ivre en décembre dans le cockpit d'un Boeing 737, qu'il s'apprêtait à faire voler au départ de l'aéroport de Calgary, au Canada, a été condamné lundi à plus de 7 mois de prison. Il avait plaidé coupable d'ivresse aux commandes d'un avion.

Le pilote d'origine slovaque de 37 ans de la compagnie Sunwing a écopé d'une peine d'emprisonnement de 219 jours. La sanction est assortie d'une interdiction de piloter un avion pendant une période d'un an après sa sortie de prison, a indiqué un porte-parole du tribunal de première instance de la province de l'Alberta.

L'homme avait été retrouvé en état d'ivresse peu avant 7 heures du matin le 31 décembre aux commandes de l'avion qu'il devait emmener jusqu'à Cancun, au Mexique, avec 99 passagers et cinq autres membres d'équipage à bord.

Le personnel présent aux portes d'embarquement et les membres de l'équipage avaient remarqué que le pilote avait un "comportement étrange" avant qu'il ne s'évanouisse "dans le cockpit". L'équipage avait alors immédiatement prévenu les autorités et le pilote avait été mis en garde à vue.

Deux heures après son arrestation, le pilote avait affiché un taux d'alcoolémie "plus de trois fois supérieur" à la limite permise au Canada (0,08%), selon les autorités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS