Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - La Commission de gestion du Grand Conseil vaudois a pointé du doigt la surpopulation carcérale et les tensions qui prévalent dans les prisons. En 2009, cinq collaborateurs des EPO ont été agressés par des détenus souffrant de troubles psychiatriques.
"La situation est tendue", a expliqué Claude Schwab, rapporteur de la Commission de gestion (COGES). En 2009, après quelques années de tassement, la surpopulation carcérale a battu un nouveau record. "Et des cas individuels mettent à l'épreuve le système pénitentiaire", a dit M. Schwab à l'occasion de la publication du rapport 2009 de la COGES.
Dans ce document, rédigé avant la mort d'un détenu à Bochuz, la commission juge la situation "maîtrisable". Mais elle avertit que des incidents graves restent possibles "dans une situation de surpopulation, aggravée par la prise en charge de cas dont la pathologie et/ou la dangerosité ne trouvent pas de réponse".
En 2008, la COGES avait déjà tiré la sonnette d'alarme sur la pénibilité du travail des gardiens. "Onze postes supplémentaires étaient prévus, mais pour faire des économies, seuls cinq ont été finalement accordés", a ajouté M. Schwab.
Dans son rapport, la COGES revient aussi sur la "guerre des chefs" à la police cantonale, qui a abouti au départ d'Eric Lehmann et au déplacement d'Alain Bergonzoli, en automne 2008. Elle rappelle que les relations entre les deux hommes se sont dégradées dès 2006.
La COGES met en évidence des lacunes dans la gestion des conflits à l'Etat de Vaud. Elle réclame la création d'un véritable service des Ressources humaines. Et regrette qu'au sein du Service du personnel de l'Etat de Vaud, aucun collaborateur ne soit formé à la gestion de conflits.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS