Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'année passée, le numéro d'urgence 147 de Pro Juventute a enregistré une hausse de 15% du nombre d'appels d'enfants et de jeunes en lien avec le thème du suicide. L'augmentation a même atteint 30% pour les cas de harcèlement moral ("mobbing").

Il y a encore quelques années, le "mobbing" était un problème marginal, a indiqué dimanche Pro Juventute. Aujourd'hui, ce thème fait quasiment partie du quotidien. Le "mobbing", et en particulier sa version sur Internet, est un phénomène de société à prendre très au sérieux, selon l'organisation.

"L'augmentation nette des appels d'enfants et de jeunes concernant le harcèlement moral et les tendances suicidaires montre à quel point la société actuelle est difficile pour les enfants et les jeunes", explique Urs Kiener, responsable des produits Pro Juventute et psychologue pour enfants et jeunes, cité dans le communiqué.

ATS