Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le procès d'un Suisse de 53 ans accusé d'avoir voulu faire torturer et assassiner une femme et sa fille de 12 ans a eu lieu mercredi à Winterthour (ZH). Le Ministère public a réclamé 17 ans de prison contre ce récidiviste pour acte préparatoire d'assassinat. Le jugement sera rendu ultérieurement.

La défense a plaidé une peine de 6 mois de prison pour pornographie. L'homme possédait plus de 8000 photos de pratiques sadomasochistes perverses. Le prévenu n'a jamais eu l'intention de tuer, selon l'avocat. L'annonce pour trouver un tortionnaire n'était pas sérieuse.

Pour le procureur, l'homme avait tout préparé dans l'intention de tuer. Il a requis une peine de 17 ans de réclusion pour acte préparatoire d'assassinat, représentation de la violence et pornographie. Il a qualifié le prévenu de "psychopathe".

Petite annonce

Les audiences du Tribunal de district de Winterthour ont lieu à huis clos, en présence des journalistes accrédités. Le prévenu est accusé d'avoir placé une annonce sur Internet pour trouver un sadique acceptant de maltraiter et tuer deux personnes - une connaissance et sa fille.

Un enquêteur de la police a répondu à l'annonce en octobre 2010, ce qui a permis d'arrêter le suspect. Au total, 39 personnes ont répondu et se déclaraient prêtes à enlever les deux femmes, à les torturer et à les assassiner.

L'accusé est en détention préventive depuis son arrestation. Il avait été condamné en 1988 à 15 ans de prison pour avoir assassiné une archéologue de 27 ans sur une aire de repos à Schönbühl (BE).

ATS