Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Etat de Genève devra verser des indemnités d'un montant total de 865'831 francs au promoteur Carlo Lavizzari, à l'ex-président de la Banque cantonale de Genève (BCGE) Dominique Ducret, ainsi qu'à son ex-directeur général de Marc Fues. Accusés de gestion déloyale, ils avaient tous été acquittés.

Le Tribunal de police a rendu sa décision jeudi, a indiqué à l'ats Vincent Derouand, responsable de la communication du pouvoir judiciaire. Il confirmait une information parue sur le site internet de la "Tribune de Genève". Pour verser des indemnités, la justice tient compte des frais d'avocat, des pertes économiques, ainsi que du tort moral.

Dans le détail, Carlo Lavizzari obtient 344'187 francs, Dominique Ducret 269'953 francs et Marc Fues 251'691 francs (sans les intérêts). Ils réclamaient davantage. Robert Assaël et Jean-François Marti, les avocats de Dominique Ducret, ont déjà annoncé qu'ils allaient faire appel de cette décision.

"Ce jugement est satisfaisant"

"Ce jugement est satisfaisant, car il retient le principe d'une perte économique liée à la procédure pénale, mais cela étant les montants alloués ne tiennent pas compte de la réalité de la perte subie, suite à la destruction professionnelle de Dominique Ducret", ont précisé à l'ats les deux défenseurs. Christian Lüscher, l'avocat de Marc Fues, n'a fait aucun commentaire.

La justice reprochait aux trois hommes d'avoir, grâce à d'ingénieux tours de passe-passe, dissimulé l'endettement du groupe Lavizzari auprès de la BCGE. Les juges ont prononcé un acquittement général. Marc Fues et Dominique Ducret étaient accusés de gestion déloyale aggravée et Carlo Lavizzari de complicité de gestion déloyale aggravée et escroquerie.

Dans le volet principal du procès lié à la débâcle de la BCGE, les cinq protagonistes - dont Marc Fues et Dominique Ducret - avaient obtenu 4'360'882 francs, alors qu'ils réclamaient 27 millions. Dominique Ducret était ressorti complètement blanchi de cette procédure, alors que Marc Fues et son adjoint avaient été reconnus coupables de faux dans les titres, mais avaient été acquittés de l'accusation de gestion déloyale aggravée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS