Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le procès de la débâcle de la Banque cantonale de Genève (BCGE) s'est ouvert ce mardi. Quatre des cinq accusés ont réclamé d'emblée un renvoi des débats. L'après-midi a été consacrée à la question. La demande a finalement été rejetée par la Cour correctionnelle.
Les débats se sont ouverts ce mardi, une fois constitué le jury de six citoyens. La défense de quatre des cinq accusés a immédiatement attaqué, en exigeant un report du procès, car une demande de récusation pèse sur les épaules de Jacques Delieutraz et le Tribunal fédéral (TF) doit encore se prononcer sur cette requête.
Si Mon Repos accepte la demande de récusation, il faudra tout recommencer à zéro, a averti Alec Reymond, l'avocat d'un des deux anciens réviseurs de la BCGE. Pour un procès qui dure huit semaines, avec une centaine de témoins et 20 avocats, le risque apparaît immense.
Eric Alves de Souza, l'avocat de l'Etat de Genève, partie civile dans cette affaire, a plaidé contre la demande de renvoi. "Il est inconcevable de reporter une telle procédure au vu de son importance", a-t-il relevé. Pour lui, cette demande de la défense s'inscrit dans une stratégie destinée à gagner du temps.
Le but serait d'atteindre la prescription pour les faits qui se sont déroulés en 1996. La prescription pour les accusations de faux dans les titres et gestion déloyale aggravée est en effet de 15 ans, a noté M.Alves de Souza. Un nouveau procès ne pouvant se tenir avant septembre 2011, l'accusation se résumerait à 1997 et 1998.
Le président de la Cour correctionnelle s'est rapidement décidé en faveur de la poursuite des débats. Le risque d'annulation de la procédure n'est pas différent de celui pris en reportant les débats, a fait savoir M.Delieutraz.
Le procès reprendra jeudi. Une fois tranché les incidents, ce sera au tour des représentants de la partie civile de venir s'exprimer. Pour l'Etat de Genève, il s'agira du président du Conseil d'Etat François Longchamp, pour la BCGE de son directeur général Blaise Goetschin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS