Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Procès contre Novartis aux USA pour discrimination

New York - Le tribunal du district sud de New York a commencé mercredi la sélection des jurés pour le procès consacré à une plainte collective contre Novartis. Le groupe pharmaceutique est accusé d'avoir volontairement discriminé les femmes, notamment sur le plan salarial.
Selon l'acte d'accusation, Novartis a systématiquement payé aux femmes un salaire inférieur à celui des hommes. En outre, l'entreprise aurait conseillé à ses collaboratrices de ne pas tomber enceinte. Les plaignantes affirment également avoir dû faire face de manière répétée à des remarques équivoques ou dégradantes.
Les 17 plaignantes affirment que les discriminations basées sur le sexe n'étaient pas une pratique sporadique mais relevaient de la politique d'entreprise de Novartis Pharmaceutical Corporation. Cela, notamment pour les promotions et la formation.
La plainte des 17 femmes avait été déclarée recevable en 2007 par un juge de New York. Il avait décidé qu'elles pouvaient agir au nom des 5600 collaboratrices employées par Novartis depuis 2002.
Le principal avocat des femmes, David Sanford, est optimiste quant aux chances de succès de ses clientes. Il estime que ses témoins, dont une ancienne responsable du personnel de Novartis, sont crédibles et que leurs déclarations se recoupent, a-t-il déclaré à l'Agence télégraphique suisse (ATS).
L'affaire sera examinée par dix jurés qui doivent être sélectionnés d'ici à jeudi soir. Les premiers témoins devraient être entendus lundi. Les audiences seront conduites par la juge Colleen McMahon qui a déjà annoncé qu'elle entendait mener rondement ce procès. Dans le calendrier des audiences, elle a indiqué vouloir passer à autre chose d'ici au 1er juillet au plus tard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.